L’état des lieux est-il obligatoire dans le cadre d’une location ?

Oui ! Il doit être effectué à la remise des clés (en général à la signature du bail) et à la sortie du logement, au moment où le locataire rend ses clés.

C’est un comparatif précis de l’état du logement à l’arrivée du locataire et à son départ. Ce document essentiel permet d’arbitrer en cas de litige entre les deux parties (bris, détérioration…).

Ce document, dont voici un exemple, doit être établi par écrit en 2 exemplaires : le bailleur et le locataire conservent chacun un exemplaire.

L’état des lieux doit indiquer avec précision le logement et les équipements intérieurs. Il est possible pour le locataire d’émettre des réserves s’il remarque un « défaut ». Par exemple, si un mur est endommagé ou si l’électricité n’est pas branchée. À l’image d’une location de voiture, le locataire doit vérifier ce qui lui est stipulé par écrit et éventuellement ajouter des précisions.

Au moment de l’état des lieux de sortie, les évolutions constatées par rapport à l'état des lieux initial, si elles sont consécutives à la vétusté du logement ou des équipements, ne peuvent être imputées au locataire. Il n’y aura donc aucune incidence sur son dépôt de garantie.

Découvrez les Assurances Habitation Mes Solutions Mercer pour les locataires… et les propriétaires.

 

image description

Vous n’avez pas trouvé votre question ?

N’hésitez pas à nous la poser à l’aide du formulaire de contact.

Mercer